Montecristo – Petit n°2 (petit pyramide) 

Prologue

Cape / Sous – Cape / Tripe : Cuba

Prix : 11€

Couvert d’une fine fleur de cape, ce petit n°2 m’avait fait de l’œil de civette.

Force est de constater qu’il est appétissant, dodu, drapé d’une cape fine, je n’ai tenu que quelques semaines avant de l’allumer !

Dégustation

A cru du bois précieux, quelques touches plus animales, type étable : nous sommes à Cuba !

Cet exemple de classicisme Cubain se confirme dès la première bouffée : « Wahoo » c’est immédiatement aromatique, avec une fumée riche mais, crémeuse et des arômes fins : quel beau démarrage !

La dégustation s’ouvre donc sur des notes de bois précieux, de sous-bois avec des touches giboyeuses… C’est un exemple de puissance maîtrisée. On sent que ce petit n°2 en a encore sous le pied, qu’il pourrait s’emballer et se déchaîner : il n’en fait rien et joue pleinement de son rôle en délivrant des arômes marqués et fins, une véritable réussite.

La rusticité se confirme dès l’entame du second tiers qui s’enfonce plus encore dans le sous bois. La rétro olfaction est réussie, dans la même veine avec une tourbe finale très travaillée aux fines touches de cuir et de poivre vert : je me régale !

Le final est plus gourmand, sur des touches oléagineuses mêlées au sous bois qui aura sous-tendu l’ensemble de la dégustation, décidément, une réussite !

Épilogue

Ce petit n°2 est vraiment une  belle pièce, qui symbolise à lui seul le classicisme Cubain dans ce qu’il fait de mieux : des arômes marqués, fins, qui évoluent pour offrir, au final une courte (mais réussie) dégustation !  (attention toutefois à ne pas l’ouvrir trop haut il a tendance à trop ventiler !)

En un sens ce Montecristo m’a rappelé le Juan López Seleccion n°2, compact,  franc et fin, le genre de vitole passe-partout mais de qualité qu’il fait bon avoir dans sa cave.

Il faudra à tout prix que je repasse en civette voir s’il reste des exemplaires de cette boîte car s’il peut être fumé dès maintenant, je meurs d’envie d’en faire patienter quelques uns quelques années !

Publicités