Juan Lopez – Seleccion n°2 (Robusto)

thumb_13221155_10156919338370284_4978644726014423575_o_1024
Prologue

Cape / Sous-cape / Tripe : Cuba

Prix : 10,60€

Que dire de ce Juan Lopez… Un classique parmi les classiques ? C’est peu dire ! Ce robusto conquiert depuis de nombreuses années les amateurs et continue de séduire les nouveaux, rares sont ses détracteurs ! (je ne pense d’ailleurs pas en avoir déjà rencontré)

Ces traits expliquent que la dégustation sera ici courte, je vais tout de même tenter d’être méthodique dans celle-ci.

Arômes & Construction

L’ouverture se fait sur du bois préssenti lors du tirage à cru. Ce bois est alors accompagné de cuir tanné et de note type humus.

La vitole enchaine les tiers de manière fondue en toute finesse, la consommation lente permet d’apprécier chaque bouffée et avant de s’en rendre compte le second tiers est entamé. Celui-ci reste sur du bois précieux très prononcé accompagné de saveurs musquées : des épices sous tiennent alors le tout qui pour une grande puissance en bouche, une vitole puissante mais maîtrisée !

Le dernier tiers commence dans la même ligne que les deux précédents : du bois précieux, un côté animal prononcé, avec du poivre qui se fait présent, si celui-ci était discret tout au long de la dégustation (on le retrouvait au détour d’une bouffée par moments), il se fait ici plus puissant. Sur ce point, je peux relater différentes expériences : lors de la première j’ai accompagné le cigare d’un Nikka White après un copieux repas, lors de la seconde c’était un apéritif anisé et des olives, au moment de l’apéritif donc. Si la première dégustation était rassasiante sans être trop puissante, la seconde l’était trop ! (sans que cela ne nuise à la performance globale de la vitole bien entendu)

Côté construction, il ne sera fait que des éloges (comme pour le reste de cette dégustation me direz-vous avec raison !). Une fumée ample, longue en bouche, qui sent très bon et n’assèche pas… Un tirage parfait qui n’est ni « cubain » ni trop ventilé… Je ne vois rien à ajouter !

Epilogue

Vous l’aurez compris, ce cigare m’a conquis, m’enchante et continue de me ravir dégustation après dégustation, ce qui est le cas pour la plupart des amateurs. Nous ne pouvons donc qu’espérer  quela liga reste bonne et que cette vitole continue d’être facilement trouvable en civette !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s