Rocky Patel – 15th Anniversary (Torpedo)

thumb_DSCN2028_1024.jpg

Préambule

Ce cigare est plus répandu dans un autre calibre (Toro), il y a quelques mois j’avais tout de même réussi à mettre la main sur le torpedo, après quelques mois d’attente, je ne tiens plus et le décapite ! … Je ressors de la dégustation avec un sentiment mitigé.

Cape : Équateur

Tripe : Nicaragua

Prix : 9,90€

Aspect : beau cigare, la cape est tendue (peu nervurée, non bosselée). Le module est bien rempli, et la double bague est plutôt moderne et non démesurée (ce qui est à noter comme ce cigare est avant tout destiné au marché américain).

thumb_IMG_1657_1024.jpg

Arômes

A cru : du chocolat, un peu de saveurs végétales (type foin).

Dès l’allumage les premières saveurs sont alors cacaotées, avec quelques pointes de café. Rapidement, ce sont des épices qui prendront le pas, ce qui se traduira par un gain de puissance, puissance qui sera maîtrisée pendant toute la dégustation bien que l’on sent parfois des soubresauts.

Le cigare n’évolue pas vraiment en tiers (ou alors je ne l’ai pas senti), le cacao/café noir se fera alors moins présent, au profit d’épices légèrement boisées toujours plus fortes, et d’un peu d’herbe (type thé/maté). L’amertume viendra parfois gêner la dégustation mais rien de bien méchant, quelques dégazages feront disparaître celle-ci.

Construction

La fumée est assez dense très rapidement et si elle n’est pas extrêmement longue (par rapport à un puro cubain) en bouche elle ne démérite pas non plus. Les cendres compactes au début le seront moins ensuite, dommage. La combustion quant à elle est sans soucis.

En bref aucun souci de construction, ils savent ce qu’ils font chez Rocky Patel !

Epilogue

Au final, ce cigare a patienté plusieurs mois dans mon humidor et j’ai commis l’erreur d’en attendre trop de lui. Les arômes sont plutôt bons (sincèrement), mais pas assez fins à mon goût. On peut remarquer que l’Edge Toro Candela de la même marque présente les mêmes caractéristiques de construction, et quelques arômes similaires (côté végétal) mais bénéficie d’une plus grande finesse (sans atteindre celle d’un cubain).

Publicités

4 réflexions sur “Rocky Patel – 15th Anniversary (Torpedo)

      1. Mouais bof, cigare plat et ennuyeux malgré des arômes gourmands … J’adore le terroir Nicaraguayen mais là, c’est bâclé !!!
        Finalement je préfère quand Rocky s’aventure du côté du Honduras, il réussi mieux l’exercice 😀

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s